• Seulement

     

     

     

    Un jour, on demanda à l'écrivain Léo Buscaglia d'être juge dans un concours consistant à trouver l'enfant qui avait le plus grand coeur.

    Le gagnant fut un petit garçon de 5 ans dont le voisin d'à côté était un vieux monsieur qui venait de perdre sa femme.

    Lorsque le garçonnet vit le vieil homme pleurer dans sa cour, il s'approcha de lui, s'assit sur ses genoux et resta là sans bouger.

    Lorsque la mère demanda à son fils ce qu'il avait dit au voisin pour le consoler, l'enfant répondit :

    "Rien ... je l'ai seulement aidé à pleurer."

     

     


    1779146_579540182136393_1780971589_n.jpg

     

     

     
    Lu sur la page d' Ether Zome


  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Février 2014 à 17:30

    Sur Facebook, je cliquerais sur "J'aime" ! 

    2
    Mardi 4 Février 2014 à 23:11

    les enfants ressentent beaucoup de choses que nous adultes nous ne sentons pas

    3
    Jeudi 6 Février 2014 à 22:45

    Ben voilà ! L'évidence même et l'expression de la + profonde empathie et du don, ce don fait à l'autre de minutes, de temps, pour ÊTRE avec lui et L'ACCOMPAGNER, vraiment, authentiquement.  La qualité d'une relation peut être fortuite, immédiate, surprenante et ne dépend pas du nombre de mois et d'années qu'on se connait.

     

    Texte magnifique qui va droit à l'essentiel.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :