• La lumière jaillira

       

    La lumière jaillira
    Claire et blanche un matin
    Brusquement devant moi
    Quelque part en chemin

     

    La lumière jaillira
    Et la reconnaîtrai
    Pour l'avoir tant de fois
    Chaque jour espérée

     

    La lumière jaillira
    Et de la voir si belle
    Je connaîtrai pourquoi
    J'avais tant besoin d'elle

     

    La lumière jaillira
    Et nous nous marierons
    Pour n'être qu'un combat
    Pour n'être qu'une chanson

     

    La lumière jaillira
    Et je l'inviterai
    A venir sous mon toit
    Pour y tout transformer

     

    La lumière jaillira
    Et déjà modifié
    Lui avouerai du doigt
    Les meubles du passé

     

    La lumière jaillira
    Et j'aurai un palais
    Tout ne change-t-il pas
    Au soleil de juillet

     

    La lumière jaillira
    Et toute ma maison
    Assise au feu de bois
    Apprendra ces chansons

     

    La lumière jaillira
    Parsemant mes silences
    De sourires de joie
    Qui meurent et recommencent

     

    La lumière jaillira
    Qu'éternel voyageur
    Mon cœur en vain chercha
    Mais qui était en mon cœur

     

    La lumière jaillira
    Reculant l'horizon
    La lumière jaillira
    Et portera ton nom

     

     

                                                           Jacques BREL

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 14:52

    Je connais décidément très peu mon compatriote!

    tu vas bien? bonne fin de dimanche.

    2
    Kri
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 18:23

    Du moment que ce n'est pas la  Grande Lumière du passage de l'autre côté

    3
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 20:43

    Une chanson que j"aime beaucoup.

    Merci Sylvie

     Bises

    4
    Mercredi 8 Février 2012 à 21:18

    Il y a de telles merveilles dans son oeuvre... Je ne me souvenais pas de celle-ci. Un passage m'en est revenu, et en le cherchant, j'ai eu la surprise de voir que ce texte était du grand Jacques. Je croyais que c'était extrait d'un poème d'Eluard.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mercredi 8 Février 2012 à 21:19

    Celle d'ici n'existe peut-être que pour nous préparer à celle de Là-bas... en fait, je crois bien que c'est la même. :)

    6
    Mercredi 8 Février 2012 à 21:20

    Je vais... comme la lumière. J'attends de jaillir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :