• L'Homme invisible



     Dieu, c'est comme le sucre dans le lait chaud. 
     Il est partout et on ne Le voit pas... 
     Et plus on Le cherche, moins on le trouve.

                      COLUCHE, "Revue de presse"



  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Février 2008 à 09:00
    Bon dimanche!
    2
    Dimanche 24 Février 2008 à 09:37
    Et comme je ne bois pas de lait chaud, je ne risque pas de le trouver :) Bonne journée Ptitsa ;) PS : J'aime aussi celle de Woody Allen : Je ne sais pas si Dieu existe. Mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse.
    3
    Dimanche 24 Février 2008 à 09:43
    j'aime bien celle de Coluche, moins celle de Woody Allen.... J'aurai du temps à rattraper par ici... sourire... et le temps en ce moment, ne veut pas de moi... alors...à bientôt tit colibri...
    4
    Dimanche 24 Février 2008 à 10:46
    C'est bien dommage pour toi mon petit Francis ! C'est très bon, le lait chaud ! Je connaissais cette phrase de Woody. Pour ma part, si quelqu'un doit des excuses, je pense que c'est plutôt l'être humain, quand je vois tous les jours ce qu'il fait de son potentiel...
    5
    Dimanche 24 Février 2008 à 10:50
    Moi aussi je voudrais aller me promener plus longuement chez toi... mais j'ai du mal à rester derrière mon écran, en ce moment. Besoin de silence, de soleil, de mettre les mains dans la terre pour repiquer les fleurs... Mais je trouverai le temps, ne t'en fais pas. J'ai fini par comprendre que si on les laisse faire au lieu de vouloir les diriger, les choses trouvent comment s'accomplir, finalement, et à un meilleur moment que celui que j'aurais choisi pour elles. Alors... carpe diem. ; )
    6
    Dimanche 24 Février 2008 à 10:59
    Bonjour petit colibri, demain un poème pour ta communauté, je crois qu'il va te plaire Amitiés, Flo
    7
    Dimanche 24 Février 2008 à 11:25
    Venant de toi, il y a en effet de grandes chances qu'il me plaise : ) . Je ne manquerai pas de le lire dès mon arrivée ici. La communauté des "Passeurs d'espoirs" grandit... lentement mais sûrement. Elle commence aussi à trouver ses voix / es... ce qui me réjouit beaucoup. Merci d'avoir été mon premier supporter et ma première alliée, Flo. J'étais sûre que tu serais une merveilleuse Passeuse d'espoirs...
    8
    Dimanche 24 Février 2008 à 16:10
    Bises Ptitsa!
    9
    Lundi 25 Février 2008 à 09:40
    Je viens de te le souhaiter chez toi ! ; )
    10
    Lundi 25 Février 2008 à 09:42
    Je reviens de tes escaliers où j'ai déposé les miennes  ; )
    11
    Jeudi 28 Février 2008 à 11:29
    un bien belle citation mouette
    12
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 10:55
    Comme je ne le cherche pas, peut être que je vais le trouver ???
    13
    Jeudi 10 Décembre 2009 à 11:01
    C'est bien possible! Moi en tout cas, je ne Le cherchais pas, et il m'a non seulement trouvée mais plus lâchée ! J'aurais bien voulu revenir à ma vie placidement athée et cartésienne d'avant, mais pas moyen... Il me voulait pour de bon, et Il ne m'a pas laissée tranquille jusqu'à ce que je lui dise "oui" ! a l'époque, ça m'agaçait prodigieusement, mais maintenant, je lui dis "Merci" !
    14
    Vendredi 11 Décembre 2009 à 08:53
    Pour moi, cele fait longtemps que je ne le cherche plus, ....Il est là, partout autour de moi.....dans cette nature si belle, dans la vie, dans chacune de mes décisions, il est là, c'est à lui que je confie mes peines et mes joies et même si des épreuves surgissent, je trouve quil m'apprend à vivre, à avancer vers mon destin sans peine et sans regret...Il n'envoie jamais plus d'épreuves que mon corps ne peut supporter....à moi de faire l'effort de combattre ou d'accepter....Merci Ptitsa pour cette réflexion.Bonne journée et je t'embrasse
    15
    Vendredi 11 Décembre 2009 à 11:17
    Je partage entièrement ton opinion, Maxi... Je crois  aussi qu'Il ne se laisse jamais mieux trouver que quand nous ne le cherchons pas, ou plus : ainsi, nous Le laissons libre de venir à notre rencontre, de faire le premier pas...
    Bonne journée à toi aussi, bisous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :