• *Je vous salue, Marie*


     



    Par le petit garçon qui meurt près de sa mère
    Tandis que des enfants s'amusent au parterre
    Et par l'oiseau blessé qui ne sait pas comment
    Son aile tout à coup s'ensanglante et descend
    Par la soif et la faim et le délire ardent
    Je vous salue, Marie.


    Par les gosses battus, par l'ivrogne qui rentre
    Par l'âne qui reçoit des coups de pied au ventre
    Et par l'humiliation de l'innocent châtié
    Par la vierge vendue qu'on a déshabillée
    Par le fils dont la mère a été insultée
    Je vous salue, Marie.


    Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids
    S'écrie: " Mon Dieu ! ", par le malheureux dont les bras
    Ne purent s'appuyer sur une amour humaine
    Comme la Croix du Fils sur Simon de Cyrène
    Par le cheval tombé sous le chariot qu'il traîne
    Je vous salue, Marie.


    Par les quatre horizons qui crucifient le monde
    Par tous ceux dont la chair se déchire ou succombe
    Par ceux qui sont sans pieds, par ceux qui sont sans mains
    Par le malade que l'on opère et qui geint
    Et par le juste mis au rang des assassins
    Je vous salue, Marie.


    Par la mère apprenant que son fils est guéri
    Par l'oiseau rappelant l'oiseau tombé du nid
    Par l'herbe qui a soif et recueille l'ondée
    Par le baiser perdu par l'amour redonné
    Et par le mendiant retrouvant sa monnaie
    Je vous salue, Marie.





    Georges BRASSENS
    sur un poème de Francis JAMMES





    Copyright : Yves LEPAPE
    "Marie entre ciel et terre"
    Ed. Mediaspaul, 2005






    Un texte et une chanson qui me bouleversent...


    Je les aime tout particulièrement chantés par Maxime LE FORESTIER,
    mais à mon grand regret, je n'ai pas réussi à trouver sa version en ligne
    pour vous la faire écouter ...


    Vous pourrez entendre celle de BRASSENS en cliquant sur Marie
    ou voir celle, plus atypique, de Damien SAEZ en cliquant ici.





  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Août 2008 à 09:04


    Ah... Monsieur Brassens...


    Bonne journée Ptitsa
    Bises
    2
    Vendredi 15 Août 2008 à 09:09
    Un texte qui ne peut que bouleverser celui qui vient le lire en effet.. J'avoue que je ne connaissais pas cette chanson de Brassens dont je viens de regarder la vidéo. Tu vas me donner l'envie d'acheter le cd de Maxime le Forestier chantant Brassens...
    Gros bisous à toi et bon week end du 15 Août,
    Syl
    3
    Vendredi 15 Août 2008 à 10:41
    AMEN....

    Du soleil plein le terrier ici à MVDD.....
    Bonne journée en PPL,

    Bises,
    4
    Vendredi 15 Août 2008 à 13:07

    Je me suis inscrite dans ta communauté et je n'ai pas recu la validation :-O

    5
    Vendredi 15 Août 2008 à 13:38
    Bien jolie et poignante chanson.. La vie n'est pas toujours un rêve, mais elle a du bon ,
                           A bientôt
     Nettoue
     www.choses.biz
    6
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:16

    Voilà j'ai refait ma demande pour ta communauté

    7
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:40
    Je sais que tu l'aimes et je voulais venir te l'annoncer en clin d'oeil, mais tu m'as devancée ! ;)
    8
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:44
    Le secret de Marie, n'est-ce pas de mûrir le soleil intérieur ?

    Bonne journée à MVV, les renards. Ainsi, ce généreux soleil est assez impartial pour illuminer même les VDD ? :D 
    9
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:44
    Mais c'est que moi, je n'ai pas reçu ta demande d'inscription... sinon, tu penses bien que je t'aurais déjà dit oui !! :)
    10
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:45
    J'aime bien cette phrase de ton commentaire. M'autorises-tu à la mettre comme citation sur mon blog ? ;)
    11
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:47
    Cette fois, tout est bon ! Il devait nous falloir la bénédiction de Marie ? ;)
    12
    Vendredi 15 Août 2008 à 17:50

    J'ai peut-être une idée... n'achète pas le CD tout de suite, je t'explique dans le mail multicolore. ;)

    13
    Lu
    Vendredi 15 Août 2008 à 19:32
    Très bonnes paroles.
    Bon week!!
    14
    Samedi 16 Août 2008 à 01:40

    Bon week-end à toi aussi, Lu ! As-tu fini tes examens ? ;)

    15
    Samedi 16 Août 2008 à 01:40
    Texte fort, bouleversant. Je ne connaissais pas cette chanson, elle est vraiment poignante.
    16
    Samedi 1er Mai 2010 à 19:08

    Hé hé, il me semblait bien que j'avais déjà lu ce texte... et que depuis, j'ai eu tout le loisir d'écouter le cd ;o) Belle redifusion toutefois.

    J'espère que ce premier week end de Mai est agréable et que tu es en pleine forme ?

    Gros bisous ma SdB, Syl

    17
    Dimanche 2 Mai 2010 à 07:32

    OUI, bouleversant... Merci

    Bises

    Jackie

    18
    Mardi 4 Mai 2010 à 09:47

    Je l'avais déjà vue cette sculpture (chez toi?) j'aime beaucoup les sculptures de lepape!

    19
    Dimanche 20 Juin 2010 à 03:01

    J'ai mis un autre texte de chez toi (de JP Siméon je crois) dans une autre graine plus récemment, mais je ne t'ai pas prévenue, je sais que tu es abonnée à la newsletter... ;-)

    Je ne commente pas souvent tes articles mais je les lis avec émotion, souvent et avec attention, toujours... Douce nuit, Balaline ! :)

    20
    Dimanche 20 Juin 2010 à 03:02

    J'aime bien savoir que mes graines t'ont touchée. Tes articles le font si souvent pour moi !

    21
    Dimanche 20 Juin 2010 à 03:11

    Oui, peut-être chez moi. Cet article est une réédition et j'en ai mis dans plusieurs graines, j'aime beaucoup les oeuvres de ce sculpteur, moi aussi. Je ne me lasse pas de les revoir... :)

    22
    balaline
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 09:42

    Merci d'avoir porté Nina un peu plus loin, cela permet de continuer son rêve.

    Très belle idée de partager avec nous cette merveilleuse chanson de G. Brassens en cette journée de bouquets-bonheur.

    A toi, tout plein de clochettes qui tintent de bonheur !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :