• Jamais, non jamais



    Sous le vent et le ciel de traîne
    Se mélangent colère et violence,
    Aussi loin que je me souvienne,
    Je vois des joies et des souffrances,
    L'envie d'échapper à tous mes silences,
    De ne pas rester sans une autre espérance.

    Jamais , non jamais, je ne me laisse faire,
    Je livre mes combats
    Jamais je ne reste terre,
    Au quotidien quand je me bats
    Moi, j'ai mes peines et j'ai ma foi.

    C'est en vain que les maux reviennent
    Je suis le chemin d'où renaît la chance,
    Maintenant entre terre et mienne,
    Entre les distances c'est là que j'avance,
    L'envie de donner sans une récompense,
    L'envie de crier pour une autre sentence.

    Jamais, non jamais, je ne me laisse faire,
    Je livre mes combats,
    Jamais je ne reste terre,
    Au quotidien quand je me bats,
    Moi, j'ai mes peines et j'ai ma foi.

    Jamais même en prières,
    Je n'attends rien et je suis là,
    J'oublie mes peines ... mais pas ma foi.

     




           Tina ARENA

  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Mai 2008 à 12:33
    Merci... Pour ce texte et la route que tu m'as montrée !
    2
    Samedi 3 Mai 2008 à 15:33
    Ah, tu l'as trouvé ? Alors, tu ne trouves pas qu'il vaut la peine d'être lu sans musique (même si la voix de Tina Arena le porte incomparablement ) ?...
    3
    Dimanche 4 Mai 2008 à 01:25
    Si, il est magnifique... Tu as raison !
    4
    Dimanche 4 Mai 2008 à 10:24

    La raison du plus fort n'est pas toujours la meilleure, mais je t'ai donc donné de fortes (et bonnes ?) raisons de me croire  ? Plaisanterie mise à part, encore une fois, rien n'empêche d'aller écouter la chanson en musique pour compléter... :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :