•  

     

     

    Ni porte, ni serrures

     (c) Ptitsa

     

     

     

    Sois comme la fleur, épanouis-toi librement 
    et laisse les abeilles dévaliser ton cœur 
     

     

    RAMAKRISHNA

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    J'ai trouvé celui que mon Coeur aime.

    Je l'ai trouvé et ne le quitterai plus.

     

    Cantique des Cantiques

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    "Pourquoi humains ne faites-vous pas comme tout le monde ?"

     

     

    « Vous humains, pourquoi êtes-vous si tristes ?

    Vous ne vous rendez pas compte que cela vous rend laids.

    Pourquoi êtes-vous si violents ?

    Cela vous rend grossiers et vos vibrations lourdes et agressives font fuir autour de vous tous les éléments de la nature.

    Nous sommes des énergies de la nature. Nous oeuvrons pour elle, c’est notre raison d’exister, mais nous sommes joyeux de vivre et de participer à l’expansion de la vie.

    Nous sommes joyeux, car nous sommes heureux.

    Gaïa pourvoit à tous nos besoins et chaque jour est une nouvelle aventure.

    Nous nous développons dans notre travail, nous apprenons beaucoup, nous entrons en contact avec d’autres êtres de la nature différents de nous et nous aimons à échanger, et tout cela est formidable.

    Pourquoi humains ne faites-vous pas comme tout le monde ?

    Nous fuyons lorsque vous approchez, car vous nous faites peur. Vous ne savez pas être reconnaissants de ce que Gaïa vous donne, vous ne savez même pas prendre ce qu’elle vous propose, et quand vous prenez, vous ne pensez même pas à la remercier.

    Vous ne savez pas aimer et vous, êtres humains, êtes les seuls dans la création à agir de lasorte. Vous saccagez, vous n’avez pas le respect de vos parents cosmiques.

    Alors nous redoublons de travail pour essayer de rattraper vos désastres, mais nous le faisons dans la joie, car nous construisons la vie. »

     

     

    Serge Reiver Nazare, " De la Terre à Vénus " 

     

     


    3 commentaires
  •   

    Recolle-les !

      (c) Photo : "Lumière de l'atelier"

     

     

    Tout va te paraître dérisoire, mais n'abandonne rien. Ne cède rien au désespoir ! Utilise tes rêves. Et même s'ils sont cassés, recolle-les !

    Mathias MALZIEU

     

     

    Merci Sylvie Delisle et Les Infinitonautes pour les trouvailles, photo et citation ;-)

     


    2 commentaires
  •  

     

    En mourant je rendrai
    De la terre à la terre
    Du vent au sommeil...
    Et toutes nos senteurs envolées
    Aux sources de la vie
    Mais je garderai ton nom
    Ne rendant au silence
    Que l' écho
    De ma bouche éternellement
    Amoureuse

     

    Hélène PHUNG

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique